L’Adam défend les actionnaires piégés chez Ciments Français

L’Association de défense des actionnaires minoritaires (ADAM) vient de faire une demande d’enquête auprès de l’AMF afin d’obtenir des dommages et intérêts pour les actionnaires de Ciments Français qui ont perdu de l’argent après l’annulation de la fusion avec Italcementi qui avait été annoncée en février.

L’opération qui devait intervenir cet été, vient soudain d’être interrompue. Du coup, les arbitragistes qui pariaient sur l’ajustement des parités ( 8,25 actions Italcementi contre 1 action Ciments Français) ont été pris à contrepieds. L’action de l’Italien s’est envolée, alors que celle du français chutait avec des pertes à la clé pour les actionnaires.
Ce sont les créanciers américains de Ciments français, porteurs d’obligations émises entre 2002 et 2006 qui ont fait capoter l’opération. Ils exigeaient une renégociation de la dette, mais les dirigeants italiens ont refusé de céder.
Le problème pour l’ADAM, c’est que les actionnaires n’avaient pas été informés que les créanciers privés pouvaient bloquer l’opération. « Il est probable que personne n’ait vu ces clauses, c’est une affaire très mal préparée » note Colette Neuville, la présidente de l’ADAM. Elle demande à l’actionnaire italien de remplacer la fusion par une Offre Publique d’Echange sur Ciment Français sur les mêmes bases. Et pour que ce genre d’incident ne se reproduise plus, « ce type de clause doit figurer obligatoirement dans les notes annexes du document de référence que publient les sociétés cotées » fait-elle valoir auprès de l’AMF.

 

Publicités

A propos La Galette

Articles et brèves de passage sur la finance et la gouvernance.
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s